Private Equity: zoom sur 1 Fonds!

Vous souhaitez diversifier vos investissements financiers, vous souhaitez placer votre trésorerie d’entreprise, réservez aux investisseurs chevronnés l’investissement en sociétés non cotées au travers d’actions, on parle alors de private equity ou d’obligaitons comprendre private debt, est devenu un produit d’investissement incontournable ces dernières années.

Qu’est-ce que l’investissement en sociétés non cotées ?

Nous vous expliquions dans notre précédent article « Pourquoi et comment investir dans le Private Equity ? » que le private equity, aussi appelé capital investissement, est le fait d’investir dans des sociétés non cotées en bourse afin de permettre le financement de leur démarrage, développement ou encore transmission/cession. Il s’agit principalement de TPE (Très Petites Entreprises), PME (Petites et Moyennes Entreprises), d’ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) ou encore de start-ups qui ont besoin de financements pour se développer.

Nous vous avions également présenté les différentes solutions s’ouvrant à vous pour investir sur le marché non coté, dont font partie les FCPR – Fonds Commun de Placement à Risques. Pour rappel, les FCPR sont des organismes collectifs collectant des capitaux auprès d’investisseurs, ensuite réinvestis dans des opérations de capital investissement. Les FCPR ont l’obligation d’investir en titres d’entreprises non cotées en bourse à hauteur de 50% minimum. Nous souhaitons aujourd’hui vous présenter un nouveau FCPR pour investir sur le marché non coté, agréé par l’AMF depuis le 27 juillet 2023, proposant un rapport rendement/risque très intéressant : le FCPR Entrepreneurs Sélection Secondaire, géré par la Société de Gestion Entrepreneurs Invest.

schéma FPCI FPCR

Zoom sur le FCPR Entrepreneurs Sélection Secondaire

Pourquoi investir sur en private equity (private debt) via ce FCPR ?

Un objectif de performance élevé : le fonds vise un rendement annuel net de frais de 12%, calculé sur la durée de vie maximale du Fonds, soit 10 ans.

Des appels de fonds programmés : cela signifie un calendrier de déploiement connu à l’avance, en date comme en montant, et donc la possibilité d’optimiser la performance et la gestion de votre trésorerie sans stress. Le calendrier est le suivant :

  • une première tranche, représentant 50% du montant souhaitant être souscrit, (c’est-à-dire l’engagement), appelée dès la souscription (la « Tranche Initiale ») ;
  • une deuxième tranche représentant 20% de l’engagement appelée au 15/01/24 ;
  • une troisième tranche représentant 10% de l’engagement appelée au 15/07/24 ;
  • une quatrième tranche représentant 10% de l’engagement appelée au 15/01/25 ;
  • une dernière tranche représentant 10% de l’engagement appelée au 15/07/25.

Un retour sur investissement rapide : le Fonds prévoit, sans que ce soit un engagement, de rembourser à minima le montant de la souscription initiale dès la 6ème année.

Repondant aux caractéristiques propres au marché non coté à savoir une catégorie d’actifs décorrélée des marchés financiers présentant une véritable solution de diversification, une faible volatilité, et une fiscalité attractive. Pour rappel, pour les personnes physiques, en cas d’engagement de détention des parts pendant 5 ans, les plus-values réalisées seront exonérées d’impôts, hors prélèvements sociaux. Pour les personnes morales soumises à l’IS, les plus-values seront imposées au taux forfaitaire de 15%, voire de 0% pour les titres ouvrant droit au capital ayant été détenus plus de 2 ans et/ou représentant plus de 5% du capital.

Un investissement sur la classe d’actif du secondaire : la stratégie d’un fonds secondaire consiste à acquérir des parts de fonds ou des portefeuilles déjà constitués. Ainsi, le FCPR Entrepreneurs Sélection Secondaire souhaite acquérir des parts de fonds généralement déjà investis à minima à 50%, la cible se situant plutôt à 70%. Cette stratégie a plusieurs avantages. Tout d’abord, elle permet d’entrer après la courbe en J comme illustré par le graphique ci-dessous :

marché non coté secondaire

Les vendeurs sont essentiellement des institutionnels, motivés par des raisons personnelles, un besoin de liquidité ou un changement de stratégie par exemple. Il ne s’agit en aucun cas de céder des actifs jugés peu qualitatifs.

A l’exception des fonds de continuation où une société de gestion cherche à ne céder qu’un seul actif, la plupart des ventes se font en bloc, avec l’achat de fonds ou de portefeuilles dans leur globalité. En pratique, cela signifie qu’un fonds secondaire qui réalise une quinzaine d’opérations sera investi en transparence dans plusieurs centaines de sociétés non cotées.

Au-delà de cette diversification renforcée, en investissant sur des actifs plus matures, les fonds secondaires bénéficient de nombreux avantages :

  • une durée de détention résiduelle raccourcie,
  • un retour sur investissement plus rapide,
  • une meilleure visibilité sur la qualité réelle des actifs.

Les acheteurs en secondaire utilisent également le besoin de liquidité des vendeurs pour imposer des décotes à l’achat, décotes qui vont améliorer notablement la performance du fonds.

A noter que 2023 est une année exceptionnelle sur ce point. La hausse des taux a entrainé une baisse de la valorisation des fonds obligataires, conduisant à une dégradation des allocations des institutionnels. Ces derniers, soumis réglementairement à des ratios de risques, ont alors été poussés à vendre du Private Equity (marché non coté) pour rééquilibrer leurs pondérations. L’afflux de vendeurs sous pression a provoqué une importante hausse des décotes observées, de l’ordre de 30% actuellement. Une hausse profitable aux nouveaux souscripteurs en secondaire !

Pour en savoir plus sur l’intérêt d’un investissement dans le secondaire, nous vous invitons à lire notre article « Investir sur le marché secondaire : un moyen de réduire le risque de ses investissements« .

L’orientation de gestion et les principaux critères de sélection des investissements en sociétés non cotées

La moitié des opérations mondiales au secondaire sont préemptées par moins de 10 acteurs.

Accéder aux meilleures opérations ne peut se faire en direct. De par sa position privilégiée, Entrepreneur Invest a su négocier des partenariats et des accès aux meilleurs fonds de la place.

Au travers de son FCPR Entrepreneurs Sélection Secondaire, Entrepreneur Invest vous propose aujourd’hui d’investir dans plusieurs fonds secondaires.

  • Pour 50% de ses actifs, le fonds investira dans des fonds spécialisés tels que :
    • Ardian, pour le fonds ASF IX : Ardian a une position de leader mondial sur le marché secondaire depuis 1999, avec plus de 150 milliards de dollars d’actifs gérés ou conseillés en Europe, Amérique du Nord et Asie et 10 milliards de dollars de déploiement annuel dans le secondaire.
    • Capital Dynamics, pour le fonds Global Secondaries VI : un spécialiste des mid cap, riche de plus de 30 ans d’expérience, meilleur fonds secondaire de plus de 500 millions de dollars en 2022 selon PRIVATE EQUITY WIRE.
    • Committed Advisors, pour le fonds CASF V : 5 milliards d’euros d’actifs gérés ou conseillés en Europe, Amérique du Nord et Asie, 22 ans d’expérience, et une performance moyenne constatée brute de 25%.

Les principaux critères retenus par la société de gestion afin de sélectionner les fonds du portefeuille sont la notoriété de la société de gestion, son expérience, l’expertise, le track-record des équipes de gestion, la maturité et le niveau d’investissement des fonds du portefeuille.

  • Pour 50%, le FCPR Entrepreneur Sélection Secondaire sera investi en SCR ou co-investissement. La SCR Raise Investissement gérée par Raise, a notamment été sélectionnée pour son excellent track-record depuis 2014 : 660M€ investis dans 30 opérations, 521M€ de cessions, un taux de rendement de 31% sur les 13 sorties réalisées et une performance brute de l’ensemble du portefeuille au 31/12/2022 de 24% depuis le lancement de la stratégie.

Principaux risques et inconvénients du fonds

  • L’objectif de rendement et de remboursement ne sont communiqués qu’à titre indicatif, ils ne constituent ni un engagement ni une garantie de la société de gestion.
  • Le fonds reste soumis au risque de perte en capital.
  • Le risque de liquidité : l’absence ou la faible liquidité des investissements pourra contraindre le Fonds à ne pas être en mesure de céder rapidement ses actifs, ou bien à les céder à un prix inférieur à la dernière valeur liquidative connue.
  • Les investisseurs ne pourront pas demander le rachat de leurs parts par le Fonds avant l’expiration de la durée du Fonds soit au minimum jusqu’au 30 juin 2030, sous réserve d’éventuelle prorogation du Fonds pendant 1, 2 ou 3 ans.
  • Le fonds ne pourra procéder à aucune distribution pendant 5 ans pour les personnes physiques.
  • Risque lié à l’investissement dans des Fonds ou des Sociétés de capital-risque : La société de gestion fera ses meilleurs efforts lors de la sélection des fonds ou des sociétés de capital-risque dans lesquels elle compte investir mais n’aura pas toujours la maitrise de la mise en œuvre de la politique d’investissement de ces entités ni des décisions d’investissement et/ou de désinvestissement prises par leurs gérants qui pourraient impacter la performance et entrainer une baisse de sa valeur liquidative. L’investissement dans des fonds entraîne également le paiement de frais supplémentaires.
  • Le fonds procédera par appels de fonds successifs. Ce mécanisme engage le souscripteur. Si un client venait à ne pas pouvoir honorer ses appels, il pourrait supporter des frais supplémentaires, perdre son droit à toute plus-values, voire constater des pertes en capital.

Zoom sur la société de gestion Entrepreneur Invest

Entrepreneur Invest est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans le non-coté et l’un des leaders français du capital investissement avec plus de 1,4 milliards d’euros collectés au 31 décembre 2022, plus de 200 PME/PMI accompagnées et plusieurs milliers d’emplois créés. Fondée en 2000, elle est un spécialiste reconnu de sa profession, notamment pour son expertise obligataire, et travaille avec de nombreux institutionnels renommés tels que BNP Paribas, Crédit Agricole, la BPI ou encore le FEI (Fonds Européen d’Investissement).  

A qui s’adresse cet investissement en sociétés non cotées?

Le FCPR Entrepreneurs Sélection Secondaire est ouvert aux clients non professionnels et professionnels. Il est adapté aussi bien aux personnes ayant une connaissance et expérience basique à élevée des produits financiers. L’investisseur doit néanmoins avoir la capacité de subir des pertes en capital, même si cette capacité se limite à une perte en capital limitée. L’horizon de placement doit être supérieur à 5 ans et répondre à un objectif de croissance du capital détenu. Le FCPR répond aux caractéristiques ESG selon l’article 8.

Enfin, le minimum de souscription pour cet investissement sur le marché non coté est fixé à 30 000€ et une prime 1er souscripteur pour les 8 premiers millions d’euros de collecte est prévue (4% de rentabilité sur les montants appelés, calculés au prorata temporis entre la date de souscription et le 31/12/2024). Nous vous invitons donc à nous contacter sans plus attendre pour saisir cette opportunité !

Si vous souhaitez bénéficier d’une expertise en private equity, n’hésitez pas à contacter Patrimoine Design, cabinet de conseil financier.

Picture of Patrimoine Design
Patrimoine Design

Comments are closed.

Shopping Basket