Pourquoi et comment investir dans le Private Equity ?

Aujourd’hui de nombreux investissements financiers plus ou moins risqués et plus ou moins rémunérateurs existent. Alors pourquoi choisir l’investissement en private equity et comment s’y prendre ?

Qu’est-ce que le private equity ?

Le private equity, aussi appelé capital investissement, est le fait d’investir dans des sociétés non cotées en bourse afin de permettre le financement de leur démarrage, développement ou encore transmission/cession. Il s’agit principalement de TPE (Très Petites Entreprises), PME (Petites et Moyennes Entreprises), d’ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) ou encore de start-ups qui ont besoin de financements pour se développer. L’objectif de ce placement est d’acheter des parts de sociétés pour les revendre à moyen/long terme et générer une plus-value.

Pourquoi investir dans le private equity ?

De nombreuses raisons rendent l’investissement en private equity intéressant.

Un rendement potentiellement élevé

Le Private Equity surperforme chaque année les marchés financiers de l’ordre de 5 à 7 % comme le montre le graphique ci-dessous :

Rendement private equity

Note : le TRI, ou Taux de Rentabilité Interne, est un outil permettant de mesurer la rentabilité annualisée moyenne d’un investissement. Il est utilisé pour mesurer et suivre l’évolution de la performance des opérations de Capital Investissement.

Une protection forte en cas de récession

Le schéma suivant montre que le Private Equity a même tendance à surperformer en période de récession.

comportement private equity en cas de Récession

Note : La récession se définit comme étant une période de recul temporaire de l’activité économique d’un pays. Le plus souvent, on parle de récession si l’on observe un recul du Produit Intérieur Brut (PIB) sur au moins deux trimestres consécutifs.

Des investissements variés pour tout niveau de risques

Plusieurs investissements sont possibles en private equity, à chaun d’eux est associé un niveau de risque. Vous pouvez donc, au sein même de l’investissement en sociétés non cotées, choisir un support plus ou moins risqué selon votre apétence au risque. Voici schématiquement les typologies d’investissement, taux de rendement cible (TRI) et leur degré de risque :

Niveaux de risque des sociétés non cotées en fonction des supports

De plus, vous pouvez également investir en private equity sur le marché du secondaire pour réduire d’une autre manière votre investissement. Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous invitons à lire notre article « Investir sur le marché secondaire : un moyen de réduire le risque de ses investissements. »

Une volatilité bien plus faible que sur les marchés financiers

Contrairement aux actions cotées, le non coté se caractérise par une volatilité plus faible. Voici un exemple de volatilité d’un fonds de private equity (en rouge) par rapport à l’indice CAC40 (en bleu) :

Volatilité du private equity par rapport aux indices boursiers

Un avantage fiscal dans certaines conditions

Les personnes qui investissent dans le private equity via un FCPR/ FPCI (Fond Commun de Placement à Risque/Fond Professionnel de Capital Investissement) peuvent bénéficier d’une fiscalité avantageuse sous conditions.

Si l’investisseur s’engage à conserver ses parts de FCPR / FPCI (si le FCPR/ FPCI est éligible à la fiscalité réduite) pendant 5 ans à compter de leur souscription, il bénéficie alors d’une exonération d’impôt sur le produit des parts qui lui est versé à la fois pendant la période de conservation de 5 ans mais également à posteriori (article 163 quinquies B du Code général des impôts).

Un engagement de durée limité

L’engagement de durée est variable d’un FCPR à un autre, il est compris entre 3 et 9 ans, le plus souvent les fonds (FCPR/FPCI) sont indisponibles pendant 5/6 ans, correspondant à un horizon moyen-terme.

Une diversification de votre patrimoine

En investissant en private equity, vous diversifier votre patrimoine bien souvent placé uniquement sur des entreprises cotées. Or, plus vous diversifiez votre patrimoine, plus vous réduisez globalement votre risque.

Investir dans l’économie réelle

Au travers d’un investissement en Private Equity vous investissez dans l’économie réelle en accompagnant les entreprises dans leur développement à moyen-long terme. Vous contribuez à leur transformation pour en faire des sociétés plus rentables, plus solides, et qui pour la grande majorité intègrent des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leurs pratiques.

Pour plus d’informations sur les critères ESG

Comment investir en private quity ?

Plusieurs solutions s’ouvrent à vous pour investir dans des sociétés non cotées. 

Par le biais de fonds : FCPR, FPCI, FCPI, FIP

  • Les FCPR et FPCI, Fonds Communs de Placement à Risque et Fonds Professionnel de Capital Investissement, sont des organismes collectifs collectant des capitaux auprès d’investisseurs, ensuite réinvestis dans des opérations de capital risque. Les FCPR ont l’obligation d’investir en titres d’entreprises non cotées en bourse à hauteur de 50% minimum. Voici ici la présentation d’un des FCPR que nous commercialisons. Aussi vous pouvez investir dans les infrastructures (routes, pont, tribunaux, écoles, hopitaux…) via des FCPR, vous pouvez lire notre article au sujet d’un fonds proposé par Antin.
  • Les FCPI, Fonds Communs de Placement dans l’Innovation, fonctionnent comme les FCPR mais sont eux contraint d’investir en titres de sociétés innovantes non cotées en bourse à hauteur de 60% minimum. Vous pouvez trouver ici, la présentation d’un des FCPI que nous pouvons vous préconiser.
  • Les FIP, Fonds d’Investissement de Proximité, investissent dans des PME régionales non cotées en bourse à hauteur de 60% minimum.

Ces trois fonds vous permettent de mieux maîtriser le risque de l’investissement. En effet, les fonds sont composés de professionnels évaluant la capacité des sociétés à se développer et à dégager du profit. De plus les investissements sont faits dans plusieurs sociétés afin de diversifier la prise de risque et ainsi de la diminuer.

Ci-après, plusieurs FCPR avec lesquels nous travaillons :

Par l’intermédiaire d’un compte-titres, d’un PEA, PEA-PME ou d’un contrat d’assurance-vie

Le capital investissement est aussi accessible au sein d’un compte titres ou d’un contrat d’assurance-vie. Il permet alors de diversifier vos investissements au sein de votre portefeuille et ainsi de réduire votre risque global.

Les PEA et PEA-PME vous permettent également d’investir dans le capital de sociétés européennes non cotées en bourse tout en bénéficiant, sous conditions, d’une exonération d’impôt.

Pour plus d’informations sur le PEA : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2385

En direct, en tant que business angel

Vous pouvez également investir en private equity en direct, en achetant vous-même des actions de sociétés non cotées. Attention cependant, ce type d’investissement comporte des risques, il nécessite d’être averti en la matière afin de réaliser des investissements en corrélation avec votre aversion au risque.

Pout tout savoir sur les business angel en vidéo

Via le crowdfunding

Le crowdfunding, ou financement participatif, est un outil de collecte de fonds opéré via une plateforme Internet permettant aux contributeurs de financer directement des projets identifiés. Vous pouvez donc investir en private equity via des plateformes de crowdfunding. Contrairement aux FCPR et autres fonds de private equity, vous pouvez alors choisir les entreprises dans lesquelles vous investissez. De la même manière qu’en tant que Business Angel, cela nécessite d’avoir la capacité de subir une perte en capital partielle ou totale et d’identifier les risques que comportent les différents projets.

Le crowdfunding en vidéo

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez investir d’une manière générale en dehors des marchés financiers cotés, que vous soyez un particulier ou un professionnel qui souhaite dynamiser sa trésorerie, vous avez donc la possibilité d’investir en private equity mais d’autres investissements peuvent également être adaptés : il peut par exemple s’agir d’investissement viticole ou de détenir de l’immobilier via une SCPI.

Si vous avez besoin d’une expertise en private equity, Patrimoine Design, cabinet de conseil financier, spécialisé en investissement financier, peut vous accompagner.

Picture of Patrimoine Design
Patrimoine Design

Comments are closed.

Shopping Basket