Trésorerie d’entreprise: 3 solutions de placement diversifiantes!

La trésorerie court terme est lié au BFR (Besoin en Fond de Roulement), elle correspond à l’argent dont une entreprise a besoin en permanence, vous n’avez la possibilité de placer que ce qui n’est pas le besoin en fonds de roulement. Il convient cependant de distinguer la trésorerie court terme, qui constitue l’excédent du besoin en fonds de roulement et la trésorerie long terme, qui constitue une possibilité d’épargne mobilisable.

En présence d’une trésorerie excédentaire, une société ou entreprise peut investir afin d’avoir un meilleur rendement qu’un compte à terme. Cette solution est plus économique que la sortie des liquidités (via une distribution de dividendes ou une réduction de capital) qui peut être très coûteuse. Différents supports sont alors adaptés.

1. Le contrat de capitalisation

Le contrat de capitalisation est un contrat financier similaire à un contrat d’assurance-vie. La différence réside dans l’impossibilité de définir un ou plusieurs bénéficiaires de ce contrat en cas de décès du souscripteur.  Il présente néanmoins de nombreux atouts :

Un outil d’épargne

Le contrat de capitalisation, disponible à partir de 20 000€ d’investissement, permet de se constituer un capital à son rythme et en toute liberté car les sommes investies ne sont pas bloquées. Vous avez la liberté de récupérer votre épargne à tout moment sous un délai de 10 jours.

Une offre financière très large

Votre contrat de capitalisation peut être composé d’unités de comptes sous forme d’actions, d’obligations, d’immobilier, de métaux précieux, de produits structurés ou encore de trackers (indices). Globalement votre contrat sera structuré de façon à respecter votre profil de risques.

Un rendement net de frais de gestion de 3,5%

L’espérance de gain sur les marchés financiers s’effectue à moyen-long terme. Selon les opportunités, nous proposerons des arbitrages sur certains supports. Pour diversifier le risque assureur, une multi détention auprès de plusieurs compagnies d’assurance est conseillée.

Ainsi, un contrat de capitalisation peut permettre d’atteindre de meilleures performances financières qu’un compte à terme classiquement proposé par les banques, même en ayant un profil sécuritaire.  

2. Les SCPI

La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) ou « Pierre papier », est une structure qui permet de réunir des épargnants autour d’un projet immobilier de grande ampleur. En achetant des parts, un épargnant devient associé de la SCPI, donc propriétaire d’une quote-part d’un patrimoine immobilier composé de bureaux, commerces, locaux d’activités, écoles, cliniques, résidences séniors, habitation, etc, variant selon les SCPI.  Les associés confient toute la gestion immobilière à une équipe d’experts qui se charge de tout, de la sélection des immeubles jusqu’à leur revente. Ce service est inclus dans les frais de gestion. En contrepartie, les associés perçoivent un revenu mensuel ou trimestriel issu des loyers payés par les locataires des immeubles. Un associé peut investir dans plusieurs SCPI pour profiter des stratégies d’investissement propres à chaque fonds.

L’investissement en SCPI peut se faire en direct ou via une assurance-vie, pour une personne physique ou une personne morale. Il présente l’avantage de pouvoir investir le montant que vous souhaitez et de réaliser un investissement immobilier simple et sans aucune gestion.

Pour en savoir plus sur les SCPI et avoir une présentation de produit, nous vous invitons à lire notre article « Investir dans 1 SCPI : la SCPI Remake Live ».

3. Les placements dans les sociétés non cotées (ou private equity)

Il est possible d’investir, avec Patrimoine Design, dans des sociétés non cotées, en PEA ou en nominatif.

Qu’est-ce qu’un PEA?

Le plan épargne action (PEA) est un produit d’épargne réglementé. Il permet d’acquérir et de gérer un portefeuille d’actions d’entreprises européennes, tout en bénéficiant, sous conditions, d’une exonération d’impôt. Il y a deux types de PEA : le PEA classique (bancaire ou assurance), et le PEA-PME, dédié aux titres des PME et des ETI. Les conditions d’ouverture du plan, les titres qu’il peut abriter, les conditions de versement, retrait et de bénéfice de l’avantage fiscal sont réglementés. Ainsi, le plafond du PEA bancaire est de 150 000 €. Son calcul ne prend pas en compte les gains réalisés depuis l’ouverture du plan.

La fiscalité applicable au Plan d’Épargne en Action (PEA) dépend de l’âge du plan. Si vous effectuez un retrait avant 5 ans, vous serez imposés par défaut sur vos plus-values à hauteur de 12,8%. Sur demande expresse lors de votre déclaration de revenu, vous pourrez être imposé au barème de l’impôt sur le revenu. Dans les deux cas vos gains seront également soumis aux Prélèvements Sociaux (17,2%). Après 5 ans, vos gains seront totalement exonérés d’imposition mais resteront cependant soumis aux Prélèvement Sociaux (17,2%).

Sachez que si votre PEA est ouvert depuis moins de 5 ans et que vous souhaitez récupérer une partie des fonds, vous ne pourrez effectuer de retrait partiel, il sera nécessaire d’en demander la clôture.

Vous pouvez investir dans une seule et unique société ou plusieurs sous forme d’un fonds nommé FCPR.

Qu’est-ce qu’un FCPR?

Le fond commun de placement à risque (FCPR ou private equity) est un véhicule de placement à forte rentabilité. Il s’agit d’un organisme collectif collectant des capitaux auprès d’investisseurs, qui sont ensuite réinvestis dans des opérations de capital risque.

Les personnes qui investissent dans un FCPR peuvent bénéficier d’une fiscalité avantageuse sous conditions. Si l’investisseur s’engage à conserver ses parts de FCPR pendant cinq ans à compter de leur souscription, il bénéficie alors d’une exonération d’impôt sur le produit des parts qui lui est versé à la fois pendant la période de conservation de 5 ans mais également a posteriori. Les rendements nets de frais de gestion et avant fiscalité dépendent de la ou les sociétés choisies. En général, ces rendements sont compris entre 5 et 12% – non linéaire sur la période d’investissement.

Pour en connaître davantage sur les FCPR et prendre connaissance d’un produit que nous pourrions vous conseiller, nous vous invitons à lire notre article « Marché non coté : dans quel produit investir ? » et Investir sur le marché secondaire en private equity : un moyen de réduire le risque de ses investissements.

4. Tableau comparatif des différents placements de trésorerie

 Contrat de capitalisationContrat à termeSCPIComptes titres
RendementVariable selon les années

Elevé sur des supports dynamiques plus risqués

Plus faible sur les fonds euros
Variable selon les taux d’intérêts au jour de la souscription, la durée du placement et le montant investi

Faible

Connu à l’avance

Comparativement élevéVariable selon les supports

Faible sur monétaire, élevé sur actions, satisfaisant sur les fonds immobiliers

Capital garanti sur certains fonds structurés
RisqueElevé sur les unités de compte

Capital garanti sur les fonds euros
Très sécurisé

Capital garanti
Faible : risque diversifié grâce à la pluralité géographique, sectorielle et locativeVariable selon les supports
Durée de placementMoyen/Long terme (4 à 30 ans)Court ou moyen terme (1 mois à 10 ans)Long terme ( 8 à 15 ans)Variable selon les supports
Disponibilité des fondsPénalité en cas de sortie du fonds euros dans les 4 premières annéesPas de rachat partiel possible en généralFaible liquiditéPénalité ou perte de garanti sur certains fonds
FiscalitéImposition forfaitaire à l’IS annuellement

Arbitrages non imposables

Prise en compte annuelle des moins-values (provisions déductibles)   Non prise en compte des plus-values latentes
Imposition des revenus perçus à l’IS annuellementImposition à l’IS des revenus et plus-values

Amortissement en cas d’acquisition d’usufruit de SCPI
Arbitrages imposables

Imposition à l’IS des revenus et plus-values

Prise en compte annuelle des moins-values latentes (provisions déductibles)

Prise en compte annuelle des plus-values latentes imposables sur les OPCVM composées à moins de 90% d’actions ou de certificats

5 raisons de placer sa trésorerie

Le placement de trésorerie consiste à investir des liquidités excédentaires à court terme dans des instruments financiers sécurisés. Voici quelques intérêts potentiels du placement de trésorerie :

  1. Préservation du capital : L’objectif principal du placement de trésorerie est généralement de préserver le capital. En choisissant des placements sécurisés et à faible risque, vous pouvez minimiser les pertes potentielles de capital et protéger vos liquidités.
  2. Liquidité : Les placements de trésorerie offrent généralement une grande liquidité, ce qui signifie que vous pouvez accéder rapidement à votre argent en cas de besoin. Cela est particulièrement important pour les entreprises qui doivent disposer de liquidités pour faire face à des dépenses imprévues ou pour saisir des opportunités d’investissement.
  3. Rendement stable : Bien que les placements de trésorerie offrent généralement des rendements plus modestes par rapport à des investissements plus risqués, ils peuvent fournir un rendement stable et prévisible. Les options de placement de trésorerie courantes comprennent les comptes d’épargne, les certificats de dépôt (CD) et les fonds du marché monétaire, qui offrent des taux d’intérêt compétitifs.
  4. Flexibilité : Le placement de trésorerie offre une certaine flexibilité en termes de durée d’investissement. Vous pouvez choisir des placements à court terme qui répondent à vos besoins spécifiques, qu’il s’agisse de quelques semaines, de quelques mois ou d’un an. Cela vous permet de réajuster vos investissements en fonction de l’évolution de vos besoins en liquidités.
  5. Minimisation des risques : Les placements de trésorerie sont généralement considérés comme des investissements sûrs, car ils sont souvent soutenus par des institutions financières solides ou garantis par des mécanismes de protection des dépôts. Cela réduit le risque de perte de capital par rapport à des investissements plus volatils.

A noter

Il est important de noter que les rendements des placements de trésorerie peuvent varier en fonction des conditions du marché et des taux d’intérêt. Il est donc essentiel de comparer les options de placement disponibles et de tenir compte des frais éventuels liés à ces investissements. Il est également recommandé de consulter un conseiller financier pour déterminer les stratégies de placement de trésorerie les plus appropriées à votre situation financière et à vos objectifs.

Picture of Patrimoine Design
Patrimoine Design

Comments are closed.

Shopping Basket