La réforme des retraites- actualités 2023 et principe de fonctionnement

Le sujet d’aujourd’hui, c’est « Comprendre et anticiper sa retraite pour éviter l’impact des différentes réformes. » C’est un sujet qui est complètement d’actualité. Le premier point, ce sera un point d’actualité. On ne va pas rentrer dans un débat politique, mais on va présenter des faits. Ensuite, Iris vous donnera quelques informations sur comment votre retraite est calculée, pour que vous ayez quelques notions. En fonction de si vous êtes salariés, si vous êtes TNS, nous n’aborderons pas le sujet des fonctionnaires, c’est un sujet très particulier, très à part. Après, si vous avez besoin de le voir, on pourra le voir en off. Et une troisième partie sur comment anticiper votre perte de revenus à la retraite.

Point d’actualité : réforme des retraites.

Réforme des retraites: Recul 62ans à 64 ans

Actuellement, au niveau des différents débats politiques, l’âge de la retraite d’ici 2030 sera reculé de 62 ans à 64 ans. Cela ne prend pas en compte les cas particuliers.
Ce qui est intéressant à voir et on pensait qu’on voulait le présenter, c’est l’évolution de l’âge de départ légal à la retraite depuis 1945. En 1945, la réforme des retraites, donc la retraite a été mise en place suite à la fin de la guerre. Au départ, c’était 65 ans, donc pas du tout dans les mêmes conditions qu’actuellement. Pour plus d’information lire l’article sur l’origine de la mise en place des retraite. Si vous voulez, on pourra en discuter plus longuement plus tard. François Mitterrand, en 1983, a baissé l’âge de la retraite à 60 ans. Puis progressivement, on remonte cet âge de la retraite. Sous Nicolas Sarkozy, on est passé à 62 ans et Emmanuel Macron à 64 ans. vous pouvez aussi consulter un article sur l’origine du système de retraite et les grandes réformes pour aller plus loin sur ce sujet.

réforme des retraites évolution âge retraite

C’est juste une vue d’ensemble de nos confrères des pays d’Europe. Ce qui est intéressant de voir, c’est qu’en gros, à part les Norvégiens et les Suédois, on est plutôt entre 65 et 67 ans sur les différents pays d’Europe. Ça, c’est juste pour que vous ayez une notion de ce qui se passe. Après, ils ont tous des manières de partir à la retraite différentes et des régimes qui sont spécifiques.

réforme des retraite retraite en europe

Réforme des retraites:Allongement durée de cotisation


Ensuite, le second élément sur la réforme des retraites, c’est l’allongement de la durée de cotisation qui va passer de 42 ans à 43 ans d’ici 2027.

Réforme des retraites: Fermeture des régimes spéciaux

Troisième point, la fermeture des régimes spéciaux. Certains employés du secteur privé ont des régimes bien particuliers. C’est notamment le cas de la RATP. Il y a cinq régimes en tout qui vont fermer, ça veut dire que les nouveaux employés de ces régimes-là, dès septembre 2023, seront affiliés au Régime général de la Sécurité sociale et non plus à ces régimes spécifiques là.

Réforme des retraites: Modification dispositif carrière longue

 Quatrième élément, et pas des moindres, c’est la modification du dispositif de carrière longue. Le dispositif de carrière longue, qu’est ce que c’est ? C’est le fait de pouvoir partir à la retraite avant 64 ans et avant, du coup, avant 62 ans. Avant la réforme, on pouvait partir à 58 ou 60 ans, en fonction qu’on ait commencé à travailler à 16 ou 20 ans. Maintenant, il y a des paliers qui ont été ajoutés. On peut partir à 58, 60, 62 ou 63 ans. Tout est avant 64 ans, qui est le nouvel âge légal, en fonction qu’on ait commencé à travailler à 16, 18, 20 ou 21 ans.

Réforme des retraites: Revalorisation pension minimum

Ensuite, il y a une revalorisation de la pension minimum qui est revalorisée de 100 € mensuellement. Elle passerait donc de 748 € par mois à 848 € par mois. Attention, cependant, elle ne concerne absolument pas tous les retraités. Ça concerne uniquement les retraités qui sont à taux plein, c’est à dire qui partent à 67 ans ou qui bénéficient d’assez de trimestres pour être à taux plein.

Réforme des retraites: Objectif de suppression des écarts de pension entre femmes et hommes d’ici 2050

Dernier élément de cette réforme des retraites, c’est l’objectif de suppression des écarts de pension qui existent entre les femmes et les hommes, qui est fixé à 2050. Il y a cependant une première étape qui est fixée à 2027 où on va déjà réduire de moitié les écarts.

Perte de revenu moyen à la retraite

Pour finir sur les points d’actualité, on va maintenant vous présenter les pertes de revenus auxquelles vous pouvez vous attendre quand vous partirez à la retraite. Il y a une différence notable entre les salariés et les travailleurs non salariés. Pour les salariés, on observe une perte d’environ 54% de revenus à la retraite. Avec un salaire de 5 000 €, on passerait donc à une pension de retraite d’environ 2 300 €. Pour les travailleurs non salariés, c’est à dire les professionnels libéraux, les gérants de URL ou les gérants de SARL, la moyenne de perte est plutôt estimée à 65 %, donc c’est vraiment important. On passerait donc d’un revenu de 5 000 € à une pension de retraite d’environ 1 750 €. Les chiffres sont importants, les données font parfois peur, mais c’est aujourd’hui tout l’objet de cette présentation, c’est vous montrer comment on peut limiter cette perte de revenus grâce à différents leviers.

Principe du calcul de la retraite

Avant de vous présenter les différentes solutions, une brève explication du calcul de la retraite. Comment on calcule la retraite ? Il faut savoir qu’il y a deux types de retraite différentes. Déjà, il y a la retraite obligatoire qui se décompose en retraite de base et retraite complémentaire, qui sont donc versées par les régimes de retraite. Ensuite, vous pouvez vous constituer une retraite qu’on appelle retraite facultative. C’est vous qui formez votre propre retraite. Cette retraite, vous pouvez la former par le biais de différents dispositifs. Vous connaissez peut être le madelin et désormais, depuis 2019, il y a également le PER, Plan d’Épargne Retraite, dont on abordera le sujet plus tard. Ensuite, il faut faire une distinction entre le calcul de la retraite pour les salariés et pour les travailleurs non salariés.

On va commencer par les salariés. Encore une fois, on ne parle pas des fonctionnaires qui ont un dispositif bien à part.

retraite obligatoire

Principe du calcul de la retraite de base

Pour les salariés, on va commencer par la retraite de base. Cette retraite de base, c’est le résultat d’une multiplication entre le revenu annuel moyen des 25 meilleures années de salaire, par un taux qui oscille entre 37,5 et 50 %, en fonction du nombre de trimestres que vous avez acquis pendant votre carrière. E nsuite, on multiplie encore par les trimestres que vous avez acquis sur les trimestres nécessaires. Les trimestres nécessaires, c’est en fonction de votre année de naissance.

Tous ceux qui sont nés après 1965 ont besoin d’avoir 172 trimestres en tout pour avoir une retraite à taux plein. Point d’attention sur cette retraite de base, il y a à la fois un plancher et également un plafond. Comme je l’ai évoqué dans la réforme des retraites, la pension minimum s’élève maintenant à 848 € par mois. Par contre, il y a un plafond également que vous ne pourrez pas dépasser, quel que soit votre revenu moyen sur les 25 meilleures années, c’est donc 1 833 € par mois.

Et avant 1965 ? Avant 1965, c’est par année, donc vous enlevez un trimestre par année de naissance. Sachant qu’à partir de 1961, c’est au moins 169 trimestres et ensuite vous rajoutez un trimestre.

Si vous souhaitez avoir des informations complémentaires sur le rachat de trimestres, suivre le lien.

calcul retraite base

Principe du calcul de la retraite complémentaire

Ensuite, on va passer à la retraite complémentaire. La retraite complémentaire, c’est un fonctionnement qui est très différent. Ce n’est absolument pas en fonction des trimestres, c’est en fonction d’un système de points. Tout au long de vos carrières, vous gagnez des points en fonction de votre niveau de revenus. Et ce nombre de points sera multiplié à la valeur du point au moment où vous partirez à la retraite. À titre indicatif, nous avons présenté la valeur du point en 2023. Cette valeur augmente au fur et à mesure avec l’inflation, plus ou moins de manière importante. En 2023, c’était 1,35 €. Petite différence par rapport à l’ancien rapport à la retraite de base. La retraite complémentaire n’a ni minimum ni maximum. En moyenne, elle s’élève environ à 430 € par mois.

Oui, c’est ce qu’on a vu tout à l’heure sur la… Là, vraiment, dans la retraite obligatoire, vous avez forcément une retraite de base et une retraite complémentaire. C’est Agirc Arco. C’est Agirc Arco. Et après, je vous présenterai pour les travailleurs non salariés. Du coup, maintenant, le calcul de la retraite pour les travailleurs non salariés. Le calcul est différent. Il y a trois catégories globalement dans les travailleurs non salariés. il y a une catégorie qui est artisans, commerçants, microentrepreneurs et gérants de SARL. C’est un système qui est plutôt calqué sur le système des salariés, avec un point quand même qui est différent par rapport aux salariés. Ensuite, il y a les professions libérales, hors avocat, qui ont un système particulier. On voit là qu’il n’y a pas de trimestre en jeu, mais uniquement un système de points et enfin, un système encore particulier pour les chefs d’entreprise agricoles.

Si vous avez des questions, on pourra rentrer dans les différents régimes, mais c’est très spécifique, suivant les professions. Donc, on ne va pas s’étendre sur le sujet aujourd’hui.

Maintenant, la partie qui vous intéresse probablement le plus, comment anticiper votre perte de revenus et du coup, limiter la perte qu’on a vu tout à l’heure.

Le bilan retraite

Le premier élément, c’est le bilan retraite. On vous propose de réaliser un bilan retraite. Qu’est ce que c’est ? C’est une analyse de votre situation personnelle et professionnelle et une analyse de votre relevé de carrière. Le relevé de carrière, c’est un document qui vous est donné où ça répertorie tous les emplois que vous avez eus année par année. Ça indique le niveau de salaire que vous avez eu pour ces années là et la retraite qui équivaut au salaire que vous avez eu. Point important, c’est que le relevé de carrière, 90% comportent des erreurs. C’est extrêmement important de les vérifier et c’est important de déceler où est ce qu’il peut y avoir des erreurs. C’est quoi un stage, par exemple ? Stages, c’est censé être indiqué sur le relevé de carrière.

réforme des retraites


En collaborant de près avec un conseiller en gestion de patrimoine, vous avez l’opportunité de prendre des initiatives prévoyantes pour anticiper et préparer votre retraite, afin d’atteindre vos objectifs financiers et de profiter d’une retraite confortable. Patrimoine Design vous offre un accompagnement complet, depuis l’évaluation de votre situation de retraite jusqu’à la mise en place d’une stratégie personnalisée pour atteindre vos objectifs financiers.

Picture of Patrimoine Design
Patrimoine Design

Comments are closed.

Shopping Basket